mai 30, 2024
A- A+
read

L’UGAB est préoccupée par les tensions croissant en Arménie

L’Arménie subit actuellement beaucoup de pressions, tant à l’intérieur du pays que de l’extérieur, faisant craindre un accroissement des tensions et des divisions au sein de la société arménienne. Cette semaine, le Catholicos de tous les Arméniens se rendait au Mémorial de Sardarabad pour commémorer le martyr des héros tombés lors de cette bataille victorieuse permettant l’établissement de la Première République. Sa Sainteté a pénétré avec difficulté dans le monument, la police maintenant sa délégation à distance sans raison apparente ni justifiée. Il s’agit d’un des exemples qui atteste d’une détérioration préoccupante des normes institutionnelles du pays et des valeurs qui en constituent le fondement. 

Le monde entier a pu voir les images, devenues virales, d’une violence inappropriée de la part de la police arménienne. Le risque de voir les agents de l’État ne plus respecter la plus haute autorité de leur propre Église nationale est particulièrement inquiétant. Cette altercation envoie un signal désolant aux Arméniens du monde entier, qu’ils soient croyants ou non. Elle nous rappelle la nécessité de réaffirmer nos valeurs démocratiques et nos valeurs traditionnelles incarnées notamment par notre Eglise nationale, pilier millénaire de notre identité et de notre patrimoine.