• Cohésion nationale : nous le devons à nos héros

Cohésion nationale : nous le devons à nos héros

10 novembre 2020

Pendant 44 jours, notre peuple a vécu une myriade d’émotions – fierté, excitation, peur, colère, frustration, tristesse. Aujourd’hui, à juste titre, nous méditons sur notre avenir. Mais c’est dans des moments pareils que les Arméniens font la preuve de leur véritable force de caractère et de leur nature. Nous sommes des survivants. Nous avons appris au cours de notre existence millénaire que, quels que soient les obstacles ou les forces qui tentent de nous asservir, notre esprit perdure. L’héritage que nous laisserons dans l’histoire des civilisations s’est forgé de réussites en réussites. En ces temps où nous nous sentons vulnérables, il nous faut prendre conscience que la résistance et la volonté de survie de notre peuple sont ancrées dans notre histoire.

Pendant 44 jours, les Arméniens des quatre coins du monde ont joint leurs efforts et leurs voix. Des étrangers sont devenus nos amis et se sont associés à nous pour agir ensemble, main dans la main. L’attaque soudaine contre nos terres et contre nos proches a déclenché en nous une volonté de se libérer des a priori au sein de nos communautés et de nous unir. C’est cela qui nous poussera à écrire ensemble une nouvelle page de notre histoire où nous œuvrerons pour surmonter l’inconnu. Chacun de nous assumera sa part de responsabilité dans la relève et la reconstruction nécessaire au soutien de notre peuple.

Il est aujourd’hui de notre devoir de trouver en nous une paix intérieure et de nous redresser ensemble, prêts à agir dans un esprit de concorde pour la relève de notre nation. 

Nous le devons à nos nombreux héros, à ceux qui ont perdu la vie, à ceux qui ont été blessés dans leurs chairs, à ceux qui souffrent dans leurs cœurs. L’Arménie a besoin de nous tous. L’Artsakh a besoin de nous tous. Aujourd’hui plus que jamais, nous avons besoin des uns des autres. 

Nous appelons tous les fidèles de notre peuple – individus, institutions, organisations, tous les partis politiques de tous bords en Arménie ou en diaspora – à s’unir pour surmonter ensemble les défis du présent.

L’UGAB est là et prête à servir. Prête à s’unir et à reconstruire. Prête à soutenir notre peuple, notre gouvernement, notre église et à les guider quand il le faudra.

Aujourd’hui comme toujours, l’union fait la force.

facebooktwitterlinkedinmail