• L’UGAB se mobilise a l’échelle internationale pour faire face à la crise sanitaire du COVID-19

L’UGAB se mobilise a l’échelle internationale pour faire face à la crise sanitaire du COVID-19

11 mai 2020

Fidèle à sa mission historique d’aide humanitaire à destination des Arméniens les plus vulnérables, et du fait de la pandémie internationale de COVID-19, l’UGAB a massivement déployé ses efforts pour faire face à la crise sanitaire et répondre, tant d’un point de vue financier qu’alimentaire, aux familles arméniennes dans le besoin.

Forte de son action récente en faveur des réfugiés arméniens de Syrie frappés par la guerre, à qui elle avait fourni une aide matérielle et alimentaire, l’UGAB a su faire face aux défis que soulève une crise de cette ampleur et répondre aux mieux à l’inquiétude et à la détresse de ceux dont la vie est bouleversée.

Pour Berge Setrakian, président mondial de l’UGAB, « ce virus a un impact sur les vies et les moyens de subsistance des familles les plus fragiles, c’est la raison pour laquelle l’UGAB s’est mobilisée pour apporter des réponses multidimensionnelles tant aux besoins physiques, matériels que sociaux de nos compatriotes. Et la première à apporter commence par ce qui est fondamental pour tous : être en capacité de mettre de la nourriture sur la table » 

Offrir subsistance et tranquillité d’esprit

Du Moyen-Orient à l’Europe, de l’Arménie à l’Australie, de l’Amérique du Nord à l’Amérique du Sud, l’UGAB œuvre de manière stratégique au niveau national comme local pour s’assurer que chaque individu et chaque famille dans le besoin reçoive de la nourriture et les services de première nécessité.

Le programme de distribution de colis de première nécessité de l’UGAB a commencé au Liban en début d’année. Alors que les Arméniens commençaient à subir les premières conséquences de la récession économique, l’UGAB Liban a pris des mesures afin de faire face à la pénurie alimentaire croissante. Selon Gerard Tufenkjian, le Président de l’UGAB Liban, « nous avons eu une longueur d’avance pour identifier les priorités et les besoins premiers de la population. Beaucoup des familles bénéficiaires n’auraient jamais imaginé avoir besoin d’une telle assistance mais étaient reconnaissants de pouvoir en bénéficier. »

Les sections locales mobilisées

Alors que le virus se propageait à une vitesse alarmante à travers le monde, les sections locales de l’UGAB se sont inspirées de l’initiative libanaise au sein de leurs propres communautés.

A titre d’exemple, l’UGAB Montréal a d’abord pris l’initiative livrer aux personnes âgées et aux familles arméniennes réfugiées de Syrie 200 colis pour Pâques, qui ont très vite été augmentés à 500 colis par livraison. L’UGAB Toronto a récemment annoncé un programme similaire, s’engageant à livrer 500 colis pour venir en aide aux plus défavorisés, en partenariat avec une entreprise d’emballage et de distribution.

Entre-temps, le programme AGBU LA Cares de l’UGAB Los Angeles a élargi ses missions à toute personne dans le besoin au sein de sa communauté. Pour Yervant Demirdjian, membre du Conseil central de l’UGAB et initiateur du programme, « nous sommes plus que jamais solidaires vis-à-vis de cette grande famille que constitue la communauté arménienne de Los Angeles. »

Pour les sections de l’UGAB à Lattaquié et Kamashli en Syrie, les kits de désinfection ont connu une très forte demande et de nombreux volontaires ont assuré leur livraison de manière massive. L’UGAB Kamashli a offert aux familles en difficulté une assistance financière pour couvrir leurs dépenses alimentaires et leurs frais médicaux jusqu’à la fin de l’année.

Pendant ce temps, à Sydney en Australie, l’UGAB a incité les familles les plus fragiles et toutes les personnes dans le besoin à se manifester pour recevoir des colis alimentaires. À Montevideo en Uruguay, l’UGAB – dans le cadre d’une initiative commune avec d’autres associations arménienne – s’est également mobilisée dans la livraison de repas préparés par des volontaires locaux.

« Nous sommes extrêmement fiers et reconnaissants de voir la manière dont nos communautés se sont surpassées pour éviter que leurs compatriotes arméniens ne soient confrontés à une insécurité alimentaire. Pour beaucoup, ces colis ont été une véritable bouffée d’oxygène », estime Anita Anserian, directrice du bureau central de l’UGAB.

L’UGAB Arménie en première ligne

En parallèle des mesures prises par le Ministère de la Santé et des nombreuses législations sanitaire et sociale, Vasken Yacoubian, président de l’UGAB Arménie, revient sur les mesures prises en complément des initiatives gouvernementales.

« Notre programme de distribution de colis alimentaires a été donné en priorité aux personnes âgées et aux familles défavorisées, car c’est pour eux que le risque de contamination au COVID-19 est le plus grand. » En collaboration avec le Saint Siège d’Etchmiadzin, l’UGAB Arménie a distribué au cours du premier mois de la crise 900 colis auprès de ceux qui s’approvisionnent déjà dans les Soupes Populaires d’Erevan, Etchmiadzin et Vanadzor. L’effort se poursuivra aussi longtemps que dureront les effets néfastes de la pandémie et le risque de contamination.

« Grâce aux paniers alimentaires de l’UGAB, je n’ai plus à me soucier de savoir comment je vais pouvoir manger chaque jour. Je sais que le service de restauration fonctionne toujours et qu’ils peuvent me livrer chez moi si besoin », explique Azaduhi Havhannisyan, 84 ans.

Le personnel hospitalier arménien, comme ses homologues à travers le monde, met chaque jour sa vie en danger pour sauver les patients atteints du coronavirus. L’UGAB a donc soutenu à hauteur de 50 000 dollars la levée de fonds internationale menée par le Haut-Commissariat aux affaires de la diaspora. Celle-ci a atteint 500 000 dollars et servira à approvisionner l’Arménie en équipements de protection individuelle et autres fournitures médicales indispensables. « Nous avons pris contact très vite avec le Ministère de la Santé afin de mobiliser notre réseau, identifier des fournisseurs et ainsi aider le gouvernement à procéder à cet approvisionnement », ajoute Vasken Yacoubian.

Un appel à la solidarité auquel nous devons tous répondre

A l’heure où la crise sanitaire persiste à travers le monde, l’UGAB restera en première ligne, afin d’identifier toutes les initiatives complémentaires aux mesures gouvernementales prises dans chacun des pays où elle est implantée. Il est de notre responsabilité à tous de mettre en œuvre tous les moyens qui permettront de lutter contre la propagation du virus et de relever les défis qui nous font face, tant d’un point de vue humain que sociétal.

Pour faire un don au Fonds International d’Aide Humanitaire d’Urgence de l’UGAB, faites un don en ligne sur www.agbugiving.org/reliefefforts ou appelez le 01 45 20 03 18.

Press Release Photo - AGBU-COVID-19-Relief-Effort-ArmeniaL’UGAB et le Saint Siège d’Etchmiadzin travaillent depuis longtemps et aujourd’hui plus que jamais en collaboration pour fournir aux personnes âgées de Erevan et Vanadzor les besoins de première nécessité par le biais des Soupes Populaires

AGBU LA Cares food distributionL’initiative « AGBU LA Cares » s’apprête à mettre en œuvre la livraison de paniers alimentaires pour les familles en difficulté.

Montreal chapter COVID-19 humanitarian aidLes paniers alimentaires de l’UGAB Montréal destinées aux familles vulnérables ornées d’un arc-en-ciel, comme un symbole des jours meilleurs à venir.

facebooktwitterlinkedinmail