• Déclaration de l’UGAB sur la reconnaissance du génocide arménien par le Sénat américain

Déclaration de l’UGAB sur la reconnaissance du génocide arménien par le Sénat américain

19 décembre 2019

Après de longues décennies de combat pour la vérité, la reconnaissance du génocide arménien de 1915 par le Sénat américain est une victoire lourde de sens pour les milliers d’Arméniens dans le monde.

Cette reconnaissance est une délivrance pour l’UGAB et les Arméniens du monde entier car elle est la preuve que la vérité a triomphé face au négationnisme persistant de l’Etat turc et sa volonté de blanchir l’histoire. Nous saluons les efforts des avocats arméno-américains de Washington et plus précisément l’Assemblée arménienne d’Amérique (Armenian Assembly of America) et le Comité national arménien d’Amérique (Armenian National Committee of America). Jour après jour, ils ont poursuivi sans relâche cette quête de reconnaissance en dépit des décisions politiques et diplomatiques. En permettant aux américains d’origine arménienne de faire valoir leur voix au Capitole, ils ont montré ce que les Arméniens sont capables de faire lorsqu’ils s’unissent et s’engagent pour la défense de notre noble cause.

Le 12 décembre 2019 restera gravé dans la mémoire des Arméniens et de l’Humanité comme le jour où la vérité a triomphé sur le cynisme et les calculs politiques.

L’UGAB et les Arméniens du monde entier remercient les membres du Sénat et de la Chambre des Représentants qui se sont courageusement engagés et ont défendu notre cause durant de longues années. Malgré échecs et faux espoirs, ils sont restés à nos côtés jusqu’à que cette victoire capitale et transpartisane soit obtenue. Bien que cette quête de justice et de reconnaissance ait été trop longue, nous entamons cette période de fêtes avec l’espoir que cette victoire enverra le message au monde entier que les crimes contre l’humanité et leurs coupables ne resteront jamais impunis.

L’identité et l’histoire des Arméniens du monde entier, leur appréhension de la justice et de l’humanité, y compris celles des troisièmes et quatrièmes générations, ont toutes été façonnées par le « Medz Yeghern », le Grand crime, perpétré contre nos aïeuls. Grâce à cette reconnaissance, notre communauté disséminée à travers le monde peut aller de l’avant et mettre son expérience et sa sagesse au profit de ceux en proie aux forces destructives de la haine.

C’est dans cet esprit que nous reprenons les mots de sa Sainteté Garéguine II, Catholicos de tous les Arméniens : « Nous prions pour que Dieu préserve toute l’Humanité dans la paix, à l’abri des catastrophes et des tragédies telles que le génocide des Arméniens, pour que les peuples du monde entier puisse vivre dans monde sûr et pacifique ».

facebooktwitterlinkedinmail