• Campagne d’aide de l’Union européenne en faveur du Nagorno-Karabakh

Campagne d’aide de l’Union européenne en faveur du Nagorno-Karabakh

Cliquez ici pour savoir comment aider

Le Nagorno-Karabakh est un territoire enclavé du Sud Caucase où vivent 150 000 habitants. C’est l’un des Etats non reconnus qui ont émergé de l’effondrement de l’Union Soviétique et c’est aussi l’une des régions les plus désavantagées d’Europe.

Les habitants de ce territoire sont soumis à un blocus depuis plus de 20 ans. La République d’Azerbaïdjan prétend à la souveraineté sur le Nagorno-Karabakh et s’efforce de l’isoler du reste du monde, ce qui lui cause des difficultés considérables.

L’Azerbaïdjan, que le pétrole a enrichi, investit des moyens considérables pour décourager les responsables politiques étrangers, les journalistes et les organisations internationales d’entrer au Nagorno-Karabakh. A l’insistance de l’Azerbaïdjan, l’Union Européenne n’y pénètre pas non plus. Aucun représentant de l’UE ne s’y est rendu depuis 20 ans et aucune assistance européenne n’a été fournie à sa population.

Cet isolement du Nagorno-Karabakh est sans équivalent en Europe. L’Union Européenne fournit de l’aide à 150 pays dans le monde. Elle fournit également de l’aide aux populations de plusieurs Etats non reconnus, tels que l’Abkhazie, la Transnistrie et Chypre du Nord, dans le cadre de sa politique d’« assistance sans reconnaissance ».

Nous appelons l’UE à être présente au Nagorno-Karabakh et à y soutenir des projets destinés à améliorer les conditions de vie de sa population, car les politiques de l’UE devraient contribuer au bien-être, plutôt qu’à la misère des populations en Europe et dans son voisinage.

Nous appelons également l’Europe à être présente au Nagorno-Karabakh car elle doit être présente et contribuer à la paix quand la guerre menace à ses frontières.

En savoir plus sur la campagne

Communiqués de presse & d’événements en anglais (EN)

Couverture médias en anglais (EN)

Lire la pétition en français (FR)

Untitled-1