• Arménie : Armen Sarkissian promet de renforcer les liens « stratégiques » avec la Russie

Arménie : Armen Sarkissian promet de renforcer les liens « stratégiques » avec la Russie

12 avril 2018

Le nouveau président arménien Armen Sarkissian a fait l’éloge de son homologue russe Vladimir Poutine et a déclaré qu’il chercherait à renforcer les relations déjà étroites de l’Arménie avec la Russie, qu’il qualifie d’“alliance stratégique“.

M. Sarkissian a accordé une interview à l’agence officielle russe TASS quelques heures après son investiture en tant que nouveau chef d’Etat arménien lundi.

“Saisissant cette opportunité, je souhaite sincèrement à Vladimir Poutine, qui a remporté une victoire convaincante lors des dernières élections présidentielles en Russie, de nouveaux succès dans ses efforts pour développer davantage l’économie de son pays, accroître le bien-être de ses citoyens, et jouer un rôle sur la scène internationale », a-t-il déclaré.

“En tant que président de l’Arménie, je considère comme une priorité le renforcement de l’alliance stratégique arméno-russe l’amitié entre nos peuples et l’expansion des contacts interpersonnels“, a-t-il ajouté.

Cette alliance a une « base historique solide » qui doit être « préservée, enrichie et constamment multipliée », a souligné Sarkissian.

Vladimir Poutine a été l’un des premiers dirigeants étrangers à féliciter Armen Sarkissian pour avoir été élu président par le Parlement arménien le 2 mars. Il a exprimé sa confiance sur le fait qu’Armen Sarkissian contribuera à un “développement ultérieur“ des relations russo-arméniennes.

Le nouveau président arménien a annoncé à TASS qu’il espérait se rendre à Moscou “très prochainement“. “Les dirigeants arméniens ont traditionnellement fait leur première visite officielle à l’étranger à Moscou“, a-t-il rappelé.

Armen Sarkissian, qui vit en Grande-Bretagne depuis près de trente ans, a décrit la Russie comme étant un « pays frère ». « Pour de nombreuses générations en Arménie – et c’est le cas pour moi -, la culture, l’art et la littérature russes ont été et restent une source d’inspiration, a souligné l’homme de 64 ans. Cela a joué un rôle dans la formation de ma vision du monde“.

Claire ©armenews.com

facebooktwitterlinkedinmail